Portage salarial : comment ça marche ?


Depuis le début des années 2000, le portage salarial a le vent en poupe. En effet, cette forme de travail permet d’avoir toute la liberté des indépendants et autres freelances tout en profitant des avantages et de la sécurité du salarié. Vous êtes intéressé par le portage salarial ? Si c’est le cas, vous vous demandez comment ça fonctionne exactement. Trois acteurs travaillent main dans la main dans le cadre du portage salarial. Qui fait quoi et dans quelles conditions ? Réponses ici.

Le salarié porté

Portage salarial

Il s’agit de l’expert qui vend une prestation au client de son choix. Cette prestation relève du conseil ou des missions intellectuelles. Activités commerciales, professions réglementées et service à la personne ne sont pas concernés par le portage salarial.

Concrètement, le salarié démarche des clients et leur vend une prestation au prix qu’il négocie avec eux. Il est lié à une société de portage salarial via une convention qui fixe les règles de leur collaboration. Et un contrat de travail est signé avec le client pour fixer la nature de la prestation, son prix, le délai d’exécution, etc.

Les clients

Les salariés portés peuvent démarcher toute sorte de clients : entreprises, associations, administrations… Dans l’absolu, ces clients font appel à des salariés portés dont le domaine d’expertise n’est pas couvert en interne. Les missions de portage salarial pour lesquelles ils rémunèrent un salarié porté doivent être occasionnelles ou ponctuelles. Le contrat de travail ne peut excéder les 3 ans.

La société de portage salarial

C’est elle qui assure le lien entre prestataire et client. Ce dernier verse le prix de la prestation à la société de portage salarial. Et celle-ci rémunère le salarié sous la forme d’honoraires. Elle se charge également de toutes les démarches administratives. Il existe de nombreuses sociétés de ce genre actuellement en France.

fr ch lu ca